Tout pour le confort du cheval et du cavalier

Enrenement monté

Pourquoi utiliser un enrênement monté ?

Les enrênements sont utilisés en équitation classique pour aider le cavalier à muscler son cheval dans le fameux "bon sens", c'est aussi une aide technique qui peut aider à contrôler un cheval qui n'a pas encore tout le baguage technique à sa compréhension, ou bien aider un cavalier lorsqu'il monte un cheval avec beaucoup de force… L'usage des enrênements est, comme les différents mors, une affaire d'homme et de femme de chevaux, pour permettre au cheval de bien porter le cavalier et donc de se sentir mieux, et in fine d'être plus fort et plus compétitif. 

Quels sont les enrênements du cheval monté ?

Les martinguales

Les martinguales sont des ensembles de lanière de cuir composé d'un collier et de deux lanières à anneaux que les rênes traversent. Elles permettent de limiter les mouvements intempestifs de la tête vers le haut ce qui est connu pour amener de la stabilité et de l'encadrement dans le travail à l'obstacle.

Les rênes allemandes et gogue commandé

Les rênes allemandes et les gogues s'ajoutent à une paire de rênes classique pour orienter et stabiliser l'attitude du bout de devant du cheval. Le cavalier peut adapter et maitriser à tout moment à cheval la longueur et l'action de ses rênes de gogue ou rêne allemande. Le gogue commandé à une action particulière sur l'angle tête/encolure, tandis que les rênes allemandes orientent l'encolure plus ou moins haut pour le travail de la ligne du dos.

Les rênes fixes

On utilise aussi des rênes fixes ou à élastiques, dans une volonté de stabiliser l'attitude du cheval, comme on peut le vouloir en voltige, on peut utiliser des rênes fixes lorsque l'on monte à cheval, lors d'une séance de mise en selle ou bien d'autre cas de de figure pédagogique pour le cavalier ou le cheval.

Par ordre décroissant

6 article(s)

Par ordre décroissant

6 article(s)